Octobre 2014

Cette année nous sommes allés à Machhakhola, avec la famille au complet, car c’était la fête de Dashain et l’école est fermée pour 2 semaines. Le voyage a été épique. Entre Dhading et Arhugat la piste était défoncée car la mousson vient juste de se terminer. Nous avons battu le record établi avec Véronique en 2009, nous avons mis 13 heures.

La montée à Machhakhola, en bus puis à pied à été assez longue et difficile pour les parents de Jiwan. Le père de Jiwan n’avait pas fait ce trajet depuis sa fracture de hanche, il y a un an.

A Machhakhola, nous avons découvert le dispensaire avec son premier étage. Ils viennent juste de cimenter les murs intérieurs. Il y a encore du travail avant de pouvoir investir les lieux. Les soins sont faits uniquement à l’ancien centre médical, car il y avait trop de poussière et de bruit. Ils ont aussi bien suivi les conseils de Marian et Jean, et ont créé un caniveau à l’arriere du dispensaire pour évacuer l’eau.

Machhakhola s’est totalement transformé. Des constructions neuves remplacent les vielles bâtisses, maintenant le bas du village semble bien misérable avec ses maisons en pierres et bois. Petit à petit ça se modernise. L’electricité à changé beaucoup de chose, l’hotel Manaslu propose même des douches chaudes avec un chauffe-eau solaire.

Pour Dashain la plus importante fête de l’année, toutes les familles se réunissent. Le village est envahi d’enfants, d’adolescents, comme je ne l’avais pas vu depuis des années.

On a distribué à Lapsibot des vestes données par le responsable d’Ekosport à Albertville, comme l’année dernière.

Au niveau des soins, nous avons traité une crise d’asthme sévère pendant 3 jours avec des aerosols de salbutamol et un abcés énorme. Et il y a toujours des extractions dentaires..

Au retour à Kathmandu nous avons de la pluie et des orages sans discontinuer pendant 2 jours, il neigeait à plus de 4000m. Nous apprendrons plus tard le drame, il y a eu plus de 40 morts sur les circuits de trek, dont un près de Machhakhola.